| Page précédente | . . . . | Retour Accueil | . . . . |Page suivante |

La Gaule à l'époque d'Hannibal

La répartition des peuplades en Gaule à la fin du 3e siècle av. J.-C. n'est pas très connue. Si a pu plus ou moins situer l'emplacement de leurs territoires, les frontières restent imprécises et l'importance des populations est plutôt vague.

D'après les précieux renseignements donnés par le Centre de Documentation de la Préhistoire Alpine concernant les populations de la région Rhône-Alpes à l'époque d'Hannibal, on peut dessiner la carte des populations gauloises alpines.

Dans le sud et à l'ouest du Rhône, les Volques occupent tout le territoire entre l'Hérault et le Rhône, autour de Nimes.

Sur la rive gauche du Rhône, au sud de la Durance, les Salluvi occupent le terrain jusqu'aux rives de la Méditérrannée.

Au Nord de la Durance, les Cavarii (Cavares), sont installés au sud des pentes du mont Ventoux. Les Cavares et les Salluvi ainsi que les Ligures installés plus à l'est, sont les alliés des Grecs qui occupent Massilia. Cette alliance avec Marseille les entraîne dans l'alliance avec Rome. Ils s'opposeront donc avec les Volques à la traversée du Rhône par Hannibal.

Le mont Ventoux marque une frontière naturelle entre les différents territoires. Sur son versant nord dans les vallées de l'Ouvèze et de l'Aigue commence le territoire des Voconces (qui signifie des 20 clans). Cette population est citée dans le texte de Tite-Live : Hannibal ne traversera pas leur territoire, mais va longer sa frontière par la gauche. C'est un immense territoire qui englobe à l'est, une partie de la vallée de la Durance, avec deux villes importantes Sisteron (Segustero) et Mison (Miso) dans la vallée du Buech. Vaison (Vasio) dans la vallée de l'Ouvèze et Die dans la vallée de la Drôme sont les deux capitales. Ce territoire englobe tout le Diois et le Vercors, sauf les vallons de l'extrême nord. Toutes les tribus au nord du mont Ventoux ne sont pas vraiment hostiles au passage d'Hannibal.

En remontant la vallée de la Durance, on trouve les Caturiges qui occupent le Gapençais. Cette population devrait être importante, car la vallée de la Durance entre Sisteron et gap est une vallée fertile, au climat méridional. Plus haut encore dans la vallée; les Brigantini occupent le Briançonnais. Sur le versant italien, dans la vallée de la Doire Ripaire, on trouve les Segusiani vers Suse.

Le long de la vallée du Rhône au-dessus de la rivière Aigue, enclavé contre le Rhône et le territoire des Voconces, se trouve le territoire des Tricastini. Ce territoire est cité dans le texte de Tite-Live et servira à indiquer le changement de cap vers le nord (vers la gauche).

Dans l'actuel Valentinois, le petit territoire des Segovellauni, une population à l'origine affiliée aux Cavares, sépare celui des Allobroges et des Vocondes. Ce peuple n'est pas mentionné par Polybe et Tite-Live, mais les spécialistes pensent que ce peuple assimilé aux Allobroges par Polybe est en fait celui décrit dans l'épisode des deux rois. Ce qui est sûr, c'est qu'ils occupaient la partie sud de l'Isle, là où arrive hannibal après sa rapide remontée du Rhône.

Entre le Rhône et l'Isère et jusqu'à Genève, les Allobroges occupent un très grand territoire. Le fait que Polybe et Tite-Live citent à plusieurs reprises ce puissant peuple gaulois confirme la remontée le long de l'Isère

Au sud des Allobroges, le territoire des Tricorii occupent la vallée du Drac entre Grenoble et le col Bayard ainsi que le Triève jusqu'au col de la Croix-Haute.

 

carte des populations alpines

Agrandir la carte

 

 

Le Centre de Documentation
de la préhistoire Alpine

Les Allobroges